Vincent WAVELET

À propos de l’ Artiste
  • Profession
    Trompettiste

Né à Paris en 1986, Vincent Wavelet débute la trompette à 8 ans et commence ses premières compositions deux ans plus tard sous l’impulsion de son professeur de musique au collège. Durant son adolescence, il compose et explore différents univers au sein d’ensembles classiques, d’orchestres d’harmonies, de groupes de musiques actuelles et de musiques du monde.

Après un premier cursus d’écriture au Conservatoire de Nantes, il est reçu en 2007 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y obtient sept prix : harmonie, contrepoint, fugue et formes, polyphonie renaissance, écriture XXe – XXIe siècles, orchestration et musique à l’image. Après la réception de son mémoire sur l’œuvre du compositeur Thierry Escaich, son cursus est récompensé en juin 2012 par un Master d’Ecriture Musicale mention très bien.

Son travail de composition se poursuit avec Brocéliande, une commande du trompettiste solo de l’Opéra de Paris et professeur au CNSMDP, Marc Geujon, créée à l’International Trumpet Guild à Philadelphie en 2014. Il compose plusieurs bandes originales pour le cinéma (Après Eux, Juillet Electrique, Sur les pointes de l’indifférence ) et ses pièces d’orchestre sont régulièrement jouées dans le cadre de ciné-concerts (Il faut tuer Birgitt Haas et La Question de Laurent Heynemann au siège de la SACEM, Le Crime est notre Affaire de Pascal Thomas au Martinez durant le festival de Cannes, Agents Secrets de Fréderic Schoendoerffer à la cité de la musique).

En parallèle, il s’engage dans une carrière d’enseignant, poussé par un rapport passionné à la transmission de l’écriture musicale. Il enseigne depuis 2014 l’écriture, l’analyse et la composition au Conservatoire de Narbonne après avoir obtenu le Certificat d’Aptitude à l’enseignement au CNSMD de Lyon.

En 2017, il compose Sur la route de la soie pour ensemble d’instruments traditionnels chinois, en 2018 c’est le Concerto Occitan pour orchestre et trois guitares. Cette même année, il écrit l’opéra Les Enfants Perdus, une commande à vocation pédagogique de l’association « Le Tréteau » pour l’Orchestre de Chambre de Paris créée au théâtre Gérard Philippe durant le Festival de Saint-Denis, qui sera gratifiée du Prix de l’Enseignement Musical organisé par la Chambre syndicale des Editeurs de Musique de France. Actuellement, il travail avec l’écrivain Aliénor Arnoux sur Etna, un ambitieux conte musical qui a reçu le soutient de la fondation Beaumarchais, ainsi que sur un cycle de mélodies pour soprano et piano sur des poèmes de Paul Eluard.