Les musiciens, artistes et conférenciers du festival

Le festival 2017 en quelques chiffres

L’édition 2017 du festival de musique classique Ma Vigne en Musique c’est cinq lieux de diffusion (à Narbonne et alentours), mais c’est surtout la part belle à 15 artistes invités au travers d’une Master Class, produisant sept concerts, ainsi qu’une création contemporaine originale …

Cyril Guillotin

Directeur artistique du festival et pianiste

Cyril Guillotin - Organisateur du Festival Ma Vigne en MusiqueUne palette sonore riche et élégante, une remarquable et intense sensibilité, Cyril Guillotin est un artiste à part, un pianiste inclassable.

« Un poète » diront certains, tant ses interprétations sont une invitation au voyage.

Très tôt repéré par d’éminents musiciens, Cyril Guillotin multiplie, dès l’âge de 8 ans, les victoires en concours nationaux et internationaux de jeunes talents. Il donne son premier récital à 11 ans au « Festival Européen Mozart » de Prague, sous les conseils de la pianiste hongroise Gabriella Torma. Il mène alors une jeune carrière d’enfant prodige, se produisant dans les plus prestigieuses salles françaises : salle Pleyel, salle Gaveau, Maison de Radio France, Musée Carnavalet, salle Cortot, Théâtre du Châtelet …

Lire la suite…

Marc Coppey

Violoncelle

Né à Strasbourg, Marc Coppey a étudié au Conservatoire de sa ville natale, au Conservatoire National Supérieur de Paris et à l’Université de l’Indiana, Bloomington (Etats-Unis). Il attire l’attention du monde musical en remportant à 18 ans les deux plus hautes récompenses du concours Bach de Leipzig -le premier prix et le prix spécial de la meilleure interprétation de Bach-, lorsqu’il est remarqué par Yehudi Menuhin.

Lire la suite…

Jean-Marc Luisada

Piano

Jean-Marc Luisada cache, sous ses faux airs d’adolescent bohème, un tempérament où le feu se mêle à la glace, l’exaltation à la mélancolie et le brio à l’introspection. Des lauriers au concours Chopin de Varsovie, suivis de valses et mazurkas qui ont marqué d’une pierre blanche son entrée dans le monde discographique, lui donnent vite des ailes. Au Japon, aux Etats-Unis, en Allemagne ou au Danemark, il pratique Chopin comme une drogue, et le public partage son addiction.

Lire la suite…

Magali Mosnier

Flûte traversière

Après avoir remporté le concours international Jean-Pierre Rampal à Paris, en 2001, puis le premier prix et le prix du public au prestigieux concours international de l’ARD à Munich, en 2004, Magali Mosnier est devenue l’une des artistes françaises les plus demandées, invitée dans des lieux tels que le Mozarteum à Salzburg, le Konzerthaus à Berlin, le Lincoln Center à New York, etc.

Lire la suite…